3 femmes à découvrir qui se battent pour une agriculture et une alimentation plus durables

femmes agriculture alimentation durable

En ce 8 mars, je voulais vous présenter trois femmes qui, selon moi, font un travail incroyable sur les thèmes de l’alimentation et de l’agriculture durables.  Ces trois femmes sont très connues mais ce sont elles qui m’ont marqué dans ma réflexion et mon parcours personnels.

Car il y en a beaucoup plus que trois dans le monde qui font bouger les lignes : des agricultrices, des chercheuses, des activistes, des chefs cuisiniers, n’hésitez pas m’en présenter dans les commentaires.

Bonne lecture ! Lucia

Vandana Shiva

Description English: Vandana Shiva at the Salone internazionale del gusto - Terra Madre 2012, Torino - Italy. 2012, Torino - Italia. Date 7 November 2012 SourceFlickr Author	Giorgio Gori

Vandana Shiva at the Salone internazionale del gusto – Terra Madre 2012, Torino . 7 November 2012. Source Flickr. Author Giorgio Gori

Vous l’avez certainement déjà vu, ou déjà entendu son nom, Vandana Shina se déplace partout dans le monde pour porter ses messages :

  • En premier lieu, la protection de la diversité des ressources naturelles notamment la conservation des variétés de graines avec la création du mouvement national Navdanya. Ce dernier a permis « de conserver plus 3000 variétés de riz en Inde et établi 60 banques de graines dans 16 états du pays ». En parallèle, Vandana Shina lutte contre le brevetage du vivant.
  • La lutte contre les OGM
  • La critique de la monoculture et de l’agriculture industrielle et la défense d’une agriculture plus durable, en particulier l’agriculture paysanne traditionnelle et biologique
  • La défense du droit des femmes

Chercheuse, activiste et écrivain née en Inde en 1952, son parcours est absolument incroyable et je vous conseille vivement de la découvrir. Vous pourrez notamment la voir dans le super film Demain qui est encore en salle.

taliano: Danielle Nierenberg al Festivaletteratura 2012. Date 6 September 2012, 19:22:10 Source  Own work Author Niccolò Caranti

Danielle Nierenberg al Festivaletteratura 2012. Author Niccolò Caranti

Danielle Nierenberg

Danielle Nierenberg a fait un travail formidable pour populariser et rendre accessible les débats sur l’alimentation et l’agriculture durables. Je l’ai vu en conférence deux fois, c’est en quelque sorte « la force tranquille », elle est calme, posée mais son propos est lourd de sens, son ton engagé mais son attitude ouverte et prête au dialogue. Chercheuse, auteur et activiste américaine née en 1973, elle a d’abord énormément voyagé et travaillé sur des projets concrets liés aux systèmes alimentaires, à l’écologie et à l’agriculture durable.

En 2013, elle co-fonde l’organisation « food tank » (un think-tank sur l’alimentation). Aujourd’hui, ce dernier travaille en collaboration avec les Nations Unis et les plus importantes organisations de la société civile sur ces thèmes. Très suivie sur les réseaux sociaux et oratrice à de nombreux évènements, Danielle Nierenberg permet jour après jour de mettre sur le devant de la scène les thèmes de l’agriculture et de l’alimentation durables.

omi Klein at Berkeley, California on September 29th, 2014 Date 29 September 2014, 21:33:41 Source  Own work Author Moizsyed

Naomi Klein at Berkeley, California on September 29th, 2014
Author Moizsyed

Naomi Klein

Là aussi cette journaliste, militante et altermondialiste née à Montréal en 1970 ne doit pas vous être inconnue. Je l’ai découvert dans les nombreuses conférences sur le développement durable où j’ai pu me rendre où son nom est très souvent cité, dans des reportages, et j’ai finalement commencé à la lire cet été.

Même si l’objet de ses ouvrages n’est pas centré sur l’agriculture et l’alimentation, selon moi elle a permis de publiciser certains enjeux majeurs. Dans son livre No Logo, elle dénonce une société  où l’espace est envahie par les multinationales, jusqu’à nos assiettes avec la malbouffe. La nourriture est devenue un bien de consommation comme les autres.  Le système économique actuel selon Naomi Klein se base sur la violence et l’accaparement des ressources par des intérêts privés comme elle essaie de le démontrer dans son ouvrage «  La théorie du choc ». Dans son livre « Tout peut changer. Capitalisme et changement climatique », elle montre que ce système est destructeur pour l’homme et la planète. Dans ses livres, résolument engagés et à thèse, rassurez-vous il y a également des solutions.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Leave a Reply