Villes résilientes: défi alimentaire et agricole

Agriculture Agricoltura città resilienti Expo2015
Le thème de la durabilité alimentaire au sein des espaces urbains est plus que jamais d’actualité. Ainsi rappelons que 53% de la population mondiale vit en ville et que ce chiffre croit constamment[1]. L’un des principaux défis dans le futur sera de garantir un accès à la nourriture suffisant au sein de villes de plus en plus peuplées. J’ai assisté mardi 20 janvier à une conférence organisée par Roma Capitale et intitulée « Agriculture et alimentation pour les villes résilientes ». Cette rencontre a mis en valeur le lien  entre développement durable et la « résilience » dans la ville, c’est-à-dire la capacité à répondre aux changements de manière innovante et durable. L’objectif de l’Exposition universelle 2015 est aussi de fournir des réponses concrètes à ces enjeux.  Et  amont de l’évènement se développent de nombreuses  initiatives en ville allant dans le sens de plus de résilience en reconnectant zones urbaines et rurales. Un exemple important, ...

Les derniers citrons du lac de Garde

Food diversity Expo2015 lemon
Aujourd’hui l’article de Jeremi, un ami français, journaliste passionné par les thématiques environnementales et en particulier énergétique, qui a créé le blog « Environnement et énergie ». Pour notre blog, il s’est penché sur une question cruciale quand on évoque la durabilité de notre alimentation et de l’agriculture: la question de l’érosion de la diversité alimentaire et agricole. Très récemment, un rapport de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) souligne que préserver cette diversité est essentiel pour s’adapter aux changements climatiques[1]. Jeremi nous présente le cas des citrons du lac de Garde, zone toute proche du futur site de l’exposition universelle ! Bonne lecture ! Peu de gens le savent mais jusqu’au XVIIème siècle les environs du lac de Garde en Italie constituaient un des endroits les plus septentrionals du monde où des citrons étaient cultivés. Cette particularité ainsi qu’un soin  apporté aux croisements des différentes variétés ont abouti à créer ...

Le potager dans la poche: la technologie, instrument de durabilité agricole et alimentaire ?

Orto in tasca
Interview d’Eva de Marco de « L’Orto in Tasca », application italienne pour Smartphone de géolocalisation des producteurs et entreprises de denrées agricoles et produits alimentaires locaux. Il y a quelque temps, j’ai découvert via Facebook, un projet intéressant : l’Orto in Tasca (en français, le potager dans la poche), une application pour Smartphone de géolocalisation des producteurs et magasins de produits locaux.Curieuse d’en savoir plus sur cette initiative, j’ai contacté la fondatrice de ce projet pour lui proposer une interview. S’en est suivie un échange très sympathique via Skype où j’ai découvert que la technologie peut être un instrument utile de promotion de la durabilité même dans le secteur agricole. Si le fait de manger local / bio / solidaire est de plus en plus valorisé, et sera par ailleurs un des thèmes développés par de nombreux pavillons lors de l’Exposition universelle 2015, concrètement  y arriver est une toute autre chose…surtout quand ...

Reportage à Turin pour le Salon International du goût et Terra Madre 2014 : un avant-goût d’Exposition universelle 2015 ? 3

TeamBlog Nutriilpianeta Salonedelgusto
Juliette et moi nous sommes retrouvées à Turin sous un beau soleil le 24 et 25 octobre à l’occasion du Salon international du goût-Terra Madre 2014. Ce salon est  organisé par l’association Slow Food une fois tous les deux ans depuis 1996. Le thème de cette édition était centré sur deux axes[1] : la sauvegarde de la biodiversité alimentaire et l’importance de l’agriculture familiale, 2014 étant l’année internationale de cette dernière. Pour mémoire l’association Slow Food a été créée par Carlo Petrini dans le Piémont en Italie en 1986 (d’abord sous le nom d’Arcigola) puis s’est internationalisée en 1989 à travers la signature d’un manifeste contre « la folie universelle de la « fast-life » »et pour la sauvegarde du plaisir et le respect de l’environnement. Et en 2014, le salon international du goût, c’était : Environ 220.000 visiteurs (comme pour l’édition de 2012[2] 5 jours entiers de salon 1266 exposants : agriculteurs, producteurs, associatifs, institution, réseaux Slowfood ...

L’Islande: un parfait exemple de culture durable grâce aux ressources naturelles 2

Islande agriculture géothermie
Il y a environ un mois, je me suis offerte un voyage en Islande. Cela faisait longtemps que je voulais visiter cette ile perdue, située à deux pas du Pôle Nord, je me suis donc enfin décidée à organiser le voyage. C’est vraiment un pays fascinant, caractérisé par sa nature sauvage, encore vierge en certains endroits, le tout d’une extrême beauté. Dans cette ile qui se trouve à environ 40 km du Cercle Polaire Arctique, la terre âpre est parfois hostile, et rend difficile la possibilité de cultiver des aliments de première nécessité comme les fruits et les légumes.  L’Islande en effet est un pays plutôt froid, où le soleil fait défaut une bonne partie de l’année. Sur cette ile, les plantes ne poussent donc pas facilement. Cependant, la présence de surfaces géothermiques, largement répandues sur le territoire islandais, permet aux terres de maintenir une température pas trop froide. Les ...

Les Farmers’ Market en Italie: un phénomène en pleine croissance

Intervista Campagna Amica
Interview de Pietro Haussman de la fondation italienne Campagna Amica Nous avons rencontré avec Lucia le 27 juin Pietro Haussman, qui travaille pour la fondation italienne Campagna Amica (la « campagne amicale » en français). Pietro est en charge du développement des farmer’s market en Italie pour la fondation. Cette dernière, qui a son siège à Rome, a développé un réseau national de vente direct de produits locaux en Italie à travers des marchés, des fermes, des agritourismes, restaurants, potagers urbains et groupements d’achat et de vente. Notre objectif était de mieux comprendre le phénomène, en pleine croissance en Italie, des Farmer’s market, en français des marchés de producteurs locaux. Nous voulions connaitre leur histoire, leur organisation, leurs valeurs et aussi leur perception de l’Exposition universelle 2015. Et pour ce faire, quoi de plus simple et logique que de partir de la ville dans laquelle nous vivons, Rome, et en particulier du ...

Quiz spécial coupe du monde : 10 questions pour tester vos connaissances sur l’alimentation et l’agriculture au Brésil

Brazil expo 2015 quiz
Et oui en grandes fans de football, Laura, Juliette et moi-même ne pouvions que marquer l’occasion (pour ceux qui nous connaissent notez l’ironie dans la première partie de cette phrase ;). Surtout car la coupe du monde constitue aussi une occasion de mieux connaitre le Brésil, et s’agissant de notre blog d’en savoir plus sur les enjeux agricoles et alimentaires. Bonne chance pour le quiz, que le meilleur gagne ! Lucia Share and Enjoy

Quiz : 10 questions pour tester vos connaissances sur l’alimentation et l’agriculture dans l’Union européenne

UE Food agriculture Expo2015
3…2…1…c’est parti pour le test ! Share and Enjoy

« Potageons » sur les toits !

Topager Expo2015
Interview de Frédéric, de l’entreprise Topager C’est en plein chantier et sous la pluie que j’ai rencontré Frédéric dans le tout nouveau potager d’un grand hôtel au pied de la Tour Eiffel le 25 avril 2014. Ce dernier a été conçu par l’entreprise qu’il a créée il y a un peu plus d’un an avec l’un de ses amis, Nicolas Bel, Topager.  Sous mon parapluie, il y avait aussi Céline, une amie de mon master retrouvée par hasard le matin même à la conférence « La faim des terres ». Nous avons eu aussi la chance de rencontrer la collègue de Frédéric, Lucie, chargée de mission pédagogique. Lors de notre première rencontre, nous avons interrompu Frédéric et Lucie en pleine action : ils étaient en train de recevoir les énormes sachets de terre (composés de déchets verts produits localement), ingrédients à la base de leur petite cuisine : la réalisation de potagers sur les ...

Le pain, le vin et la terre au cœur des civilisations antiques méditerranéennes

Pane Vino Expo2015
J’ai profité du weekend de Pâques pour me rendre à Bologne, surnommée en Italie « la grassa » – la ville étant très connue pour sa nourriture généreuse – où j’ai participé à la visite guidée proposée par le musée archéologique bolonais (et oui on ne dit pas bolognais) sur le thème : « Déméter et Dionysos, ou le pain et le vin. La signification symbolique de la nourriture dans le monde antique ». De manière générale, le rapport à la terre et à la nature est au cœur des cultures antiques méditerranéennes. Les religions et les cultes renforcent le caractère sacré des « fruits de la terre » offerts par les dieux, en particulier le vin et le pain. Ces derniers accompagnent, comme c’est le cas aujourd’hui encore, les moments de célébration mais aussi de passage – comme la mort. Avec la guide Giulia, nous avons voyagé dans le temps et l’espace entre la civilisation égyptienne ...