Consommer durable dans son quartier – c’est possible ! Les bonnes adresses à Vincennes – Fontenay

affiche-forumLe 30 novembre dernier, j’ai assisté à Vincennes à un Forum Débat sur le thème « Comment produire et consommer autrement – Bio, végétarien, local – Actions et perspectives »  organisé par la députée EELV, Laurence Abeille. Environ une centaine de personnes étaient présentes – un beau succès, reflet de la demande croissante de manger et d’acheter différemment, plus durablement.

Vincennoise depuis juillet, ce fût pour moi une excellente occasion de faire de très belles rencontres et de découvrir de nouvelles adresses dans mon quartier !

Preuve que – même en région parisienne – il est possible d’avoir accès à une palette de plus en plus large de boutiques permettant de manger local, bio, zéro déchet, solidaire, artisanal, éco-responsable – avec une offre de qualité et gourmande.

sallePreuve que de très nombreuses personnes se bougent localement, inventent, se lancent, risquent et développent des projets concrets !

Et derrière ces adresses apparaissent des gens souvent extraordinaires, qui ont quelquefois changé de carrière pour lancer leur projet, qui malgré les nombreuses difficultés s’accrochent, qui aiment leur job. Un travail, qui pour la majorité, n’est pas seulement un travail mais une part d’eux même dans laquelle se retrouve la volonté de partager et de changer les choses à leur niveau.

Ps : j’ai ajouté quelques adresses dénichées ces derniers mois.

Bonne découverte ! (cliquez sur la carte pour retrouver les adresses et dans le texte ci-dessous un petit descriptif).

Et vous, dans votre quartier, quelles sont vos bonnes adresses ?

Lucia

Pour creuser : le compte-rendu de la rencontre sur le site de Laurence Abeille.

consommation-durable-vincennesObjectif : manger durable

  • Mookamiel, producteur de miel à Fontenay

miel-torcy-consommer-durable-vincennesJ’ai gouté ce miel produit localement : un pur délice à découvrir au plus vite !

Dans son témoignage, l’apiculteur a souligné que le miel vendu à 6 euros le kilo dans les centres commerciaux ne pouvait pas être du miel de qualité. L’association, qui défend l’apiculture urbaine, fait face à des difficultés quotidiennes liées à la météo, aux parasites varois et aux frelons asiatiques. Pour les soutenir, en savoir plus sur la démarche et acheter leur miel, allez les voir !

  • Biocoop des Rigollots

La Biocoop des Rigolots est une coopérative née il y a deux ans. Samuel Gérard a livré un très beau témoignage. Actuellement, il travaille avec une douzaine de producteurs locaux et la coopérative emploie 10 salariés à plein temps.

  • Bulles de vie, épicerie bio et plateforme pour agriculteurs et circuits courts à Fontenay

Sylvie Myeussens raconte : au tout début en 2002, l’épicerie – qui était encore une association – était hébergée dans une friche sur le plateau de Fontenay. Aujourd’hui Bulle de vie est une SCOP, travaille avec une trentaine producteurs paysans, a 4 salariés en temps partiel choisi, 200 adhérents, plein de projets développés dont un compost collectif, des actions pédagogiques, des projections de films, des évènements. Bref, une belle histoire !

Plus d’infos sur leur site.

  • Bioteafood, restaurant bio à Vincennes

Ce nouveau restaurant propose des menus 100 % bio avec la possibilité de se faire livrer dans des récipients en verre réutilisable. Le propriétaire envisage l’idée de mettre en place un compost pour les déchets organiques. Les produits bio sont par contre encore achetés à Rungis, pour plus de facilité.

Créer cette AMAP est avant tout une aventure humaine qui ne se résume pas à simple acte d’achat. Une très belle équipe à soutenir en s’abonnant à l’AMAP.

Objectif : boire des coups, gérer ses déchet et acheter des fleurs durablement

  • Outland, brasseur de bière à Fontenay

20161130_213619Plus que de se positionner sur le marché en expansion de la bière, Yann Gelfriaud, le propriétaire de la nouvelle brasserie du plateau de Fontenay, Outland – qui, cela ne gâche rien avait l’air super sympa – a le sentiment d’appartenir à une véritable communauté. Amateurs de bière (dont je ne fais malheureusement pas partie :( ), foncez découvrir cette nouvelle adresse !

Lors du forum, il a toutefois souligné la difficulté de se fournir en matière premières localement : houblon et malte, bio ou pas, sont le plus souvent des filières industrielles mondialisées.

Par contre, niveau déchet il travaille en collaboration avec François Mouton, qui développe à Fontenay une activité d’aquaponie. Il élève des mouches soldats noires, dont les larves – très riches en protéine – nourrissent des poissons, qui eux même nourrissent des plantes.

  • Fleuriste In Verde

Choix des matériaux pour les pots, des variétés locales quand cela est possible, tri des déchets, récupération des eaux de pluie pour l’arrosage, meubles et décorations chinés : ça y est, j’ai trouvé mon fleuriste à Vincennes !

Mes adresses perso

  • les étals de producteurs du marché de Vincennes

C’est là où je fais environ 80 % de mes courses. Je perpétue la tradition romaine en achetant directement auprès du producteurs mes légumes, mes fruits, mes herbes aromatiques etc. A ma connaissance, il y a deux stands de producteurs au marché de Vincennes (un au niveau du distributeur sur la rue de Fontenay en face de la place du marché, l’autre à gauche de l’église) – c’est la queue à coup sûr, mais cela vaut le coup de patienter, la qualité et le prix sont au rendez-vous !

J’achète aussi certains fruits et légumes qu’on ne trouve pas localement au stand bio du marché (en face de l’église) : par exemple les citrons, les mandarines…etc.

  • le boucher de la rue de Fontenay qui vend de la viande bio

Super boucher qui vend un large éventail de viandes biologiques et fermières. Je mange très rarement de la viande, mais quand c’est le cas, je me permets de l’acheter bio dans cette super adresse !

Ps : rien à voir, mais on peut aussi acheter des Pasteis de Nata (hihi, une gourmandise portugaise)

  • le fromager de Saint Mandé

Juste à côté du Monoprix dans l’avenue du Général de Gaulle, fromager dont la qualité des produits et les engagements sociétaux et environnementaux sont très intéressants (prix de rachat du lait, relation avec les producteurs etc). Ils acceptent de mettre le fromage dans un tupperware.

  • Boutique Emmaus

De très nombreux vêtements et chaussures d’occasion mais de très bonne qualité.

J’ai aussi découvert lors de cette rencontre :

  • Freecycle : la plateforme de dons d’objets collaboratifs à Vincennes.
  • Le jardin partagé « les jardins suspendus » à Vincennes
  • Le groupe Vincennes en transition, qui souhaite développer de nombreuses initiatives pour une transition écologique de la ville et s’ancre dans le mouvement « ville en transition » né en Grande Bretagne en 2006 à Totnes.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Leave a Reply