Expo 2015

Logo Expo 2015

En bref, l’Expo 2015 c’est :

  • Quoi ? le thème de l’Expo universelle 2015 est « Nourrir la planète : énergie pour la vie ». La convention de Paris définit l’ Exposition universelle comme une « manifestation qui, quelle que soit sa dénomination, a un but principal d’enseignement pour le public, faisant l’inventaire des moyens dont disposent l’homme pour satisfaire les besoins d’une civilisation et faisant ressortir dans une ou plusieurs branches de l’activité humaine les progrès réalisés ou les perspectives d’avenir »[1].
  • Quand ? 6 mois du 1er mai au 31 octobre 2015. Ouverture de 10 heures à 23 heures.
  • Où ? Dans le nord-ouest de Milan, à une trentaine de minutes du centre (arrêt Rhô Fiera). Le site s’étale sur environ 100 hectares. De nombreuses manifestations et évènements auront lieu dans le centre de Milan, un véritable « Off » culturel, scientifique et artistique. Par ailleurs, accompagneront l’Expo partout en Italie et dans de nombreux pays participants.
  • Qui ? Des participants officiels : plus de 145 pays participants inscrits (dont une cinquantaine dispose d’un pavillon propre) et la présence de trois organisations internationales (l’ONU -FAO, FIDA, PAM- l’Union européenne et le CERN). Des participants non officiels : représentants de la société civile (l’Expo 2015 sera la première exposition universelle avec un pavillon dédié à la société civile) et entreprises. Plus de 20 millions de visiteurs sont attendus dont 6-7 millions de visiteurs étrangers. Le site peut accueillir au maximum 250 000 visiteurs par jour.
  • Combien ? Différentes formules existent : pass un jour ou deux jours, soirée uniquement (date flexibles ou fixes, consécutives ou pas, formules famille…). Actuellement pour un pass un jour comptez 39 euros, deux jours consécutifs 67 euros, deux jours séparés 72 euros, 3 jours séparés, 105 euros. L’été, il deviendra intéressant de profiter de la formule soirée à partir de 19 heures, à seulement 5 euros. Plus d’informations sur la Faq officielle. Sans comptez le logement (très cher, n’hésitez pas à miser sur Airbnb ou à vous logez à proximité de Milan, par exemple vers les lacs), les transports (voir les prix dans le paragraphe comment y aller). Les billets peuvent être achetés sur le site suivant : https://tickets.expo2015.org/

Découvrez toutes les informations pratiques (quand y aller ? Combien de temps y rester ? Combien ça coûte ? Que faire pendant l’Expo, comment s’organiser ?) dans notre page dédiée.

Pour en savoir plus, jetez-un œil sur la vidéo très bien faite (mais en anglais) du compte officiel You tube de l’Expo 2015 :

 Principaux enjeux de l’Expo 2015

L’alimentation, la consommation, l’agriculture et les systèmes de production seront au cœur l’événement. La question majeure posée par l’exposition à laquelle les participants tenteront de répondre est :

« Est-il possible d’assurer à toute l’humanité une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ?

Par ailleurs, le guide de l’Exposition universelle officiel précise que l’événement devra notamment permettre de répondre aux questions suivantes[3] :

  • « Désirons-nous garantir l’équilibre démographique mondial du siècle à venir à travers le maintien substantiel des systèmes de production alimentaire et l’exclusion des risques alimentaires globaux ?
  • Voulons-nous garantir à la prochaine génération les moyens technologiques et les ressources naturelles pour essentielle à la génération à venir?
  • Entendons-nous sauvegarder la biodiversité dans le contexte alors qu’elle est de plus en plus menacée ?
  • Croyons-nous qu’il soit nécessaire de redéfinir le concept de nutrition, en y associant non seulement les qualités de l’alimentation saine et équilibrée, mais aussi celles d’un bien-être complet tenant compte aussi bien des aspects nutritionnels que des aspects historico-culturels et ethnico-sociaux ?»

Un thème décliné en trois univers

  • l’univers scientifique et technologique qui traitera des techniques de production,  des règles sur la sécurité alimentaire, de la  mise en valeur des richesses de la nature.
  • l’univers socioculturel à travers le thème de l’éducation alimentaire, de l’analyse de la nourriture et de sa signification au sein de  l’art  et des différentes cultures.
  • l’univers de la coopération pour le développement qui permettra aux gouvernements nationaux, aux Organisations Internationales, et à la Société Civile de partager leurs bonnes pratiques

Le “défi des défis” : laisser un legs immatériel et pas seulement architectural

Hymne officiel de l’Expo 2015, chanté par Andrea Bocelli sur une musique d’Andrea Morricone

Les Expositions universelles ont principalement laissé un patrimoine architectural bien connu du public (Tour Eiffel, Atomium, Space Needle…). Or en 2015,  l’Italie se donne l’objectif de laisser un héritage immatériel, faisant de l’Expo une étape clé dans le développement du thème de l’alimentation et de l’agriculture durable.

L’objectif d’éducation à des modèles de nutrition à la fois plus sains pour l’Homme et plus durables pour la planète est donc central.

Une organisation tournée vers la durabilité, la gourmandise et la technologie

  • Une approche architecturale durable

Le guide du thème indique que l’Exposition de Milan se différenciera particulièrement des autres Expositions universelles par son approche architecturale. En effet, le paysage de l’Expo ne se basera pas sur l’érection de monuments gigantesques, mais mettra l’accent sur une beauté naturelle et des bâtiments sur structure horizontale. Les pays participants ont donc été invités à concevoir leurs futurs pavillons comme une composante à part entière du thème (par exemple en privilégiant l’utilisation de matériaux de construction recyclables ou peu consommateurs d’énergie). 

  • Des expériences sensorielles et de la gourmandise au menu des futurs visiteurs

L’Expo mettra l’accent sur l’expérience du visiteur. Ce dernier ne sera pas passif mais véritablement impliqué au sein de diverses animations : dégustations, spectacles, expériences interactives. Le volet gastronomique sera ainsi particulièrement mis en valeur afin de faire de cette visite une expérience riche d’échanges culturels qui lie à la fois découverte des cultures et des rites de chacun et plaisir des sens.

  • Une Expo 2.0

Enfin l’Expo Milan 2015 tient à utiliser pleinement les capacités des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour rendre la visite encore plus marquante (support d’orientation, suggestion de parcours pendant l’Expo, indication des temps d’attente…). Avec l’aide de supports internet, le visiteur pourra se préparer en amont et approfondir les thèmes après sa visite.

Mascotte de l'Expo2015, Foody

Mascotte de l’Expo2015, Foody

Comment aborder l’Expo sur le site milanais ?

  • Pavillons nationaux

Une soixantaine de pays seront présents sur le site de l’Expo 2015 avec leur propre pavillon national, construit et financé de manière autonome. Liste des pavillons nationaux sur la page Wikipédia dédiée.

  • Clusters

L’Expo Milan 2015 proposera un concept inédit par rapport aux Expositions universelles précédentes, le Cluster. Le cluster réunira des pays participants ne disposant pas d’un pavillon national non pas sur la base d’un critère géographique, comme c’était le cas lors des précédentes expositions universelles, mais autour d’un thème commun.

Ces thèmes seront soit des identités thématiques :

    • Agriculture et nutrition dans les zones arides : le défi du manque d’eau et des changements climatiques
      Pays participants : Mauritanie, Sénégal, Érythrée, Palestine
    • Îles, mer et nourriture
      Pays participants : Guinée Bissau
    • Bio-Méditerranée : santé, beauté et harmonie
      Pays participants : Monténégro, Algérie, Serbie, Liban, Egypte, San Marin, Tunisie, Croatie, Grèce, Libye, Malte, Albanie

Soit des filières alimentaires :

    • Riz-abondance et sécurité.
      Pays participants : Sierra Leone, Bangladesh, Cambodge, République Démocratique populaire du Laos, Myanmar
    • Café le moteur des idées
      Pays participants : Kenya, Burundi, Ouganda, Costa Rica, Yémen, Guatemala, Salvador, Ethiopie, Rwanda
    • Cacao la nourriture des Dieux
      Pays participants : Ghana, Gabon
    • Céréales et Tubercules – Anciennes et nouvelles cultures
      Pays participants : Bolivie, Haiti, Mozambique, Togo, Zimbabwe
    • Fruits et légumes
      Pays participants : Gambie, Guinée, Bénin, République démocratique du Congo, Zambie, Kirghizstan, Ouzbékistan
    • Le monde des épices
      Pays participants : Afghanistan, Vanuatu, Tanzanie
  •  Espaces thématiques

Les espaces thématiques doivent permettre aux visiteurs de creuser certains sujets de manière ludique et interactive.

    • Pavillon zéro : à l’entrée de l’Expo sur le thème de l’histoire de la nourriture et de ses impacts sur l’environnement.
    • Le district de la nourriture du futur qui zoomera sur le rôle des technologies sur les chaines de production, de distribution et de consommation du futur.
    • Le parc des enfants  
    • Le parc de la biodiversité afin d’explorer différents systèmes alimentaires
    • Art et nourriture   

Et n’hésitez pas à vous rendre directement sur le site de l’Expo 2015 pour avoir plus d’infos ! :)

[1] Source : Article 1 de la Convention de Paris, 22 novembre 1928
[2]  Souce : http://www.expocantiere.expo2015.org/fr/le-chantier

3] Source : Guide du thème

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn