Flash actu Expo 2015

Du vendredi 24 au vendredi 28 février 2014

Bonne lecture puis bon weekend, fêtez bien le carnaval avec déguisements, confettis et gourmandises (durables ;) ! Lucia

La citation de la semaine :  « L’Expo 2015 ne veut pas seulement être une vitrine qui consacre son énergie et ses ressources dans la construction de monuments architecturaux : nous voulons que cet évènement laisse un héritage immatériel et éthique, à notre avis prioritaire, avec de nouveaux scénarios pour faire face aux enjeux alimentaires du prochain millénaire », Giuseppe Sala, Commissaire du Gouvernement Italien pour Expo 2015 Milan et PDG de l’Expo, 27 février 2014 à l’occasion de la signature du contrat de participation du Vatican[1]

# Italie

  • Le nouveau Président du conseil italien, Matteo Renzi a affirmé que « l’Expo 2015 de Milan doit être une force motrice pour l’Italie » et que « ce qui se passera l’an prochain représentera surement un moment de référence pour le futur » à l’occasion d’une intervention devant le Sénat le 24 février[2].
  • Le nouveau ministre de l’agriculture du gouvernement italien, Maurizio Martina, le 26 février à l’occasion de son intervention devant l’assemblée de la Confédération italienne des agriculteurs a évoqué le fait que l’Expo 2015 représentait « une opportunité unique, en particulier pour le monde agricole et agroalimentaire italien ». Il a ensuite précisé qu’il “ se battrait comme un lion jusqu’au dernier jour de l’Expo»[3].

# Actualité des participants

  • Bienvenu au Vatican à l’Expo 2015 avec la signature du protocole de participation le 27 février. Le thème du pavillon du Saint Siège sera “pas seulement du pain” afin de défendre l’idée que « la nourriture spirituelle est aussi importante que celle nécessaire aux besoins les plus immédiats » et de protéger les ressources offertes par la création[4].
  • Et également bienvenue à l’Estonie qui a signé son contrat de participation le 26 février. Son pavillon, avec comme thème “le paysage dans l’assiette”, développera trois axes : diversité et unicité du paysage naturel, une culture alimentaire basée sur des ingrédients frais et bio, l’avant-garde technologique. Le + durable : au moins 50 % de matériaux recyclables et des dégustations de produits estoniens bio[5].
  • Société civile :
  • L’université de Rome la Sapienza organisera dans le cadre du programme « Sapiexpo » une série d’évènements afin de promouvoir le thème de la recherche sur l’alimentation. Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Le Président du Barilla center for food nutrition (Bcfn), Guido Barilla, a réagi le 25 février aux propos de Matteo Renzi devant le Sénat en soulignant que la conclusion  d’un protocole de Milan que défend le centre s’inscrirait tout à fait dans une vision ambitieuse de l’Expo. Le protocole de Milan serait un « accord global sur la nourriture et sur la nutrition (…) qui s’inspirerait de l’exemple du protocole de Kyoto en posant trois objectifs principaux : réduction de 50 % des presque 1,3 milliards de tonnes de nourriture gaspillées dans le monde (…), mise en œuvre de réforme agraire et de lutte contre la spéculation financière (…), lutte contre l’obésité et rappel de l’importance de l’éducation alimentaire ».[6]

[1] Source : Site officiel de l’Expo2015

[3] Source :Communiqué du ministère de l’agriculture italien

[4] Source : Site officiel de l’Expo 2015

[5] Source : Site officiel de l’Expo 2015

[6] Source : Communiqué de presse du Bcfn

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Leave a Reply