Milan, un an avant l’Expo 2015

A Milan, il y a déjà un petit goût d’Exposition universelle !

Avant de revenir à Rome, j’ai passé 4 jours à Milan fin mars. Je n’étais pas retournée dans cette ville depuis presque 6 ans, et la dernière fois je ne parlais pas italien ! Accueillie par Juliette[2] , nous avons essayé de rencontrer les acteurs qui préparent déjà l’Expo 2015 et de nous immerger dans la ville.

Et que dire, ce fut un programme très intense et très riche ! Je rejoins le maire de Milan, Giuliano Pisapia qui affirmait lors d’une conférence début mars que « quiconque vient à Milan découvre une ville déjà changée », et certainement une ville qui a déjà un petit goût d’Exposition universelle.

Milan est en ébullition, les thèmes de l’Expo sont sur le devant de la scène, mais les défis restent encore nombreux : transports, travaux, oppositions au projet … Toutefois, optimiste invétérée que je suis, je crois que l’inventivité, la réactivité et surtout la gentillesse italienne peuvent en venir à bout. Je l’espère en tous les cas, car les thèmes de l’alimentation et de l’agriculture qui sont au cœur de l’Expo 2015 le méritent.

Petit résumé en photo de ma visite !

Bonne lecture et bon visionnage.

Lucia

L’Expo 2015 déjà très présente dans la ville

L’Expo est partout : dans les rues, sur les panneaux publicitaires, dans les cafés, et sur les voitures électriques en libre-service ! La ville se transforme et ça se voit, notamment au nombre de travaux en cours.

Milano Expo 2015

La thématique de l’alimentation déjà bien valorisée

L’alimentation est déjà au cœur du programme évènementiel de la ville. Lors de ma visite, j’ai pu assister à un programme intense de conférences, de rendez-vous, d’animations où le public était nombreux, deux exemples :

  • Cibo a regola d'arte Expo2015« Cibo e regola d’Arte »,un évènement  qui s’est tenu du 14 au 22 mars dans le centre-ville proposant cours de cuisine, animations, conférences, dégustation avec le partenariat d’Expo2015. Nous sommes allées avec Juliette à une rencontre entre le chef Carlo Cracco – équivalent de notre Cyril Lignac français – et Matteo Gatto, responsable des espaces thématiques pour l’Expo 2015. Salle pleine, débats très intéressants et dégustation !

cibo e regola d'arte

  • Ouverture du nouveau « Eataly », les temples de la nourriture et de la culture gastronomique italienne ! Article à venir à ce sujet. C’est une chaine de magasins ouverte un peu partout en Italie depuis 2004, implantée aussi à l’international et très bientôt à Paris, qui vend sur plusieurs étages l’ensemble des produits et spécialités italiennes, propose des cours de cuisine, privilégiant la qualité, et quand cela est possible le local.  J’ai pu y rencontrer une personne de Slow food Italie et y croiser très brièvement le fils du créateur d’Eataly, Alessandro Farinetti, qui était charmant mais très occupé par le lancement du magasin. Puis j’en ai profité pour déguster une mozzarella à km zéro.

Mozzarella Eataly Expo2015

Eataly Smeralda Milano Expo2015

Et la semaine suivante était prévue le salon sur la consommation responsable « Fa la cosagiusta ».

fa la cosa giusta

Affiche de la fière de la consommation responsable dans le métro – et juste en face la pub pour les tucs…

Lors de ma visite, j’ai toutefois trouvé que les enjeux agricoles demeuraient moins traités. Et pourtant il est impossible de parler d’alimentation sans parler d’agriculture – les deux étant indissociables.

De belles rencontres et un accueil à l’italienne

Fondazione Triulza Milano Expo2015Mon départ a été décidé à la dernière minute, et j’ai envoyé quelques mails pour prendre des rendez-vous sans trop y croire. Et comme souvent, j’ai été surprise  positivement : nous avons pu rencontrer de nombreux acteurs engagés directement ou indirectement sur l’Expo 2015 ou ses thématiques, en particulier : une personne de Slow food Milan, une personne de la Fondation Triulza en charge du futur pavillon de la Société civile, deux personnes de la société Expo Spa en marge d’une conférence. Juliette a aussi pu brièvement rencontrer le Commissaire français qui était de passage à Milan qui avait visité les chantiers, et la future implantation du pavillon France.

La fondation partage ses bureaux dans une ancienne zone d’usines maintenant réaménagée au nord de Milan, à Sesto San Giovanni.

De nombreux défis à relever pour la ville

  • Transport

J’ai pu le découvrir assez rapidement en me baladant dans le centre, comme toutes les grandes métropoles, Milan souffre déjà de la congestion de ses transports publics. L’Expo 2015 sera donc un réel challenge. En effet, ce sont plus de 100 000 à 200 000 visiteurs par jour qui sont attendus[1], et l’Expo n’est pas située en centre-ville mais en périphérie nord-ouest de Milan, dans la zone de Rho.

Dove sarà l'Expo 2015?

Et les travaux en cours subissent du retard, notamment la nouvelle ligne 4 du métro qui devait permettre de relier l’aéroport de Linate à la ville. Les travaux permettant aux lignes TGV de relier l’aéroport principal de Milan, Malpensa, devraient toutefois aboutir dans les temps selon le ministre des transports Maurizio Lupi[2]. Plus tard, nous consacrerons un article entier à la thématique des transports durables pour l’Expo2015.

Metro Milano di mattinà Expo2015

Dans le métro vers 9 heures du matin

  • Mouvements d’opposition

Pendant mon passage à Milan, environ 70 députés et des élus du mouvement « Cinque stelle » (plus d’infos sur ce mouvement en pleine croissance en Italie sur la page Wikipédia dédiée) ont visité le chantier de l’Expo 2015. Le mouvement dénonce notamment «les travaux inutiles, les coûts disproportionnés, l’utilisation des sols, le gaspillage, l’impact environnemental et les dommages sur la santé, les intérêts des lobbies ».

Sito 5 stelle Expo2015

Le projet de réhabilitation des canaux et voies fluviales de Milan -« progetto delle Vie d’Acqua » qui doit permettre d’amener un canal d’eau jusqu’au site de l’Expo – fait par exemple l’objet de critiques acerbes de certaines associations environnementales. Les travaux ont été suspendus afin de réengager une concertation.

No Expo2015

Mais malgré les défis et les difficultés qui attendent la ville dans le cadre de la préparation de l’Expo 2015, je suis revenue très motivée et très impatiente d’être dans un an. Rendez-vous pris en mai 2015, et peut être même avant pour refaire un petit tour à Milan, la ville qui a déjà un petit goût d’exposition universelle ;)!

Lucia


[1] Source : Conférence « Développement urbain et nouvelle mobilité » du 2 décembre 2013 organisée par la fondation « Corriere della Sera » dans le cadre d’un cycle de conférences lié à l’Expo universelle

[2]Article du 25 mars 2014 du site officiel personnel de Maurizio Lupi

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Leave a Reply