Reportage à Turin pour le Salon International du goût et Terra Madre 2014 : un avant-goût d’Exposition universelle 2015 ? 3

Blog Nourrislaplanete SalonedelgustoJuliette et moi nous sommes retrouvées à Turin sous un beau soleil le 24 et 25 octobre à l’occasion du Salon international du goût-Terra Madre 2014. Ce salon est  organisé par l’association Slow Food une fois tous les deux ans depuis 1996. Le thème de cette édition était centré sur deux axes[1] : la sauvegarde de la biodiversité alimentaire et l’importance de l’agriculture familiale, 2014 étant l’année internationale de cette dernière.

Pour mémoire l’association Slow Food a été créée par Carlo Petrini dans le Piémont en Italie en 1986 (d’abord sous le nom d’Arcigola) puis s’est internationalisée en 1989 à travers la signature d’un manifeste contre « la folie universelle de la « fast-life » »et pour la sauvegarde du plaisir et le respect de l’environnement.

Slowfood biodiversitàEt en 2014, le salon international du goût, c’était :

  • Environ 220.000 visiteurs (comme pour l’édition de 2012[2]
  • 5 jours entiers de salon
  • 1266 exposants : agriculteurs, producteurs, associatifs, institution, réseaux Slowfood du monde entier
  • Plus de 129 conférences sur les thèmes de l’alimentation, de l’agriculture et de leur durabilité avec des intervenants venus du monde entier !
  • Mais aussi des ateliers de dégustation et de découvertes gratuits ou payants

Et pour nous, que ce soit au niveau des thématiques ou de l’aspect international de l’évènement, le Salon du goût 2014 était immanquable dans le cadre de notre blog, un avant-goût de l’Expo2015.

Mais alors qu’avons-nous fait et qu’en avons-nous pensé ? Découvrez notre reportage en image !

Ps : nous préparerons d’autres articles pour vous faire le compte rendu des conférences auxquelles nous avons assisté.

Lucia et Juliette

Du monde !

Dès l’arrivée au Lingotto (site industriel de Fiat maintenant reconverti) le vendredi matin, une foule, une queue énorme dès 10 heures alors que le salon ouvrait à 11 heures. Heureusement que l’attente se faisait sous un beau et doux soleil ;)

Coda biglietteria salonedelgusto2014 Expo2015

Des conférences passionnantes

Même si la gourmandise et la renommée de cet évènement faisaient partie des raisons qui nous ont poussées à à aller à Turin, notre objectif principal était d’assister à des conférences et rencontrer des acteurs engagés pour en savoir plus sur les thématiques  du blog : l’alimentation, l’agriculture durables et l’Expo 2015. Et nous n’avons pas été déçues : intervenants de hauts niveaux, de tous les pays du monde, exercices participatifs avec le public, traductions simultanées.  Nous avons pu notamment assister à des conférences sur l’agriculture familiale contre la faim, la stratégie européenne pour une alimentation et une agriculture durables, le protocole de Milan et la biodiversité alimentaire. Toutes passionnantes ! Avec du contenu, des débats et des salles remplies, preuve que le public n’était pas seulement venu pour manger !

conferences Salonedelgusto2014

De la mangeaille et des gourmands

Degustation suisse salon del gustoMais le Salone del Gusto, c’était aussi des stands d’agriculteurs et de producteurs venus du monde entier (notons quand même que 3 pavillons étaient consacrés aux régions italiennes et un seul pour le reste du monde ;) où il était souvent possible de déguster les spécialités ! Mention spéciale au stand de pâtés et saucissons français et au stand du Pavillon suisse où l’accueil était chaleureux et les spécialités fromagères inoubliables ;)

Nous avons d’ailleurs eu la chance d’être conviées à une dégustation de fromage, animée par Dominik Flammer, expert de gastronomie suisse et alpin, sur  le vacherin Mont d’Or, un des derniers fromages saisonniers produit intégralement dans le Pays de Vaud : un vrai régal !

« Personnellement je ne pouvais pas finir mon repas sans une touche de sucré, je me suis donc dirigée vers une valeur sure : la Sicile !!!! » (Juliette)

Sicile dolci Expo2015

Des rencontres improvisées

Parmi les centaines de stands (tous n’étant pas réservés à la présentation et à la vente de produits alimentaires), nous avons croisés celui du Pavillon italien à l’Expo 2015. Nous avons ainsi fait la connaissance de Paolo Verri (Directeur du contenu d’exposition et du programme évènementiel du  Pavillon Italien) qui nous a expliqué la structure et l’organisation du Pavillon italien pendant l’Expo. Nous ferons certainement un article plus détaillé à ce sujet dans quelques temps, mais nous pouvons d’ores et déjà vous dire que la programmation sera très variée et changera de thème tous les mois.

Un éco-évènement

Comme on dit en français «les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés », je ne compte plus le nombre d’évènements sur le développement durable où j’ai été où l’organisation dépassait des records en matière d’impacts environnementaux. La perfection n’existe pas, mais le Salone del Gusto a fait beaucoup d’efforts : choix des matériaux, tri des déchets, valorisation du covoiturage.

Ainsi depuis 2012, le ministère de l’environnement italien et Slow Food collaborent sur un projet d’évaluation et de réalisation d’évènements à bas impacts environnementaux.

eco evento salone del gusto

  « Buono, pulito e giusto » (bon, propre et juste) = le mot d’ordre de Slow Food pour de nouveaux systèmes alimentaires

Mais surtout le salon international du goût, c’est de nombreux espaces éducatifs et informatifs sur le modèle d’alimentation et d’agriculture défendu par Slow food, un modèle qui soit « bon, propre et juste ». Il y en avait pour tout le monde : les enfants, les artistes et les curieux.

mostre salone del gusto 2014

Un appel à « donner une âme à l’Exposition universelle 2015 »

Il treno ExpoExpress era a Torino!

Il treno ExpoExpress était à Turin !

La prochaine Exposition universelle de 2015 a été évoquée de nombreuses fois lors du Salon et des conférences auxquelles nous avons pu assister.  En particulier, le Président de Slow Food, Carlo Petrini a rappelé une nouvelle fois aux organisateurs de l’Expo l’importance de « donner une âme » à cette dernière. Dans une lettre co-signée par Carlo Petrini, le prêtre catholique italien engagé contre la mafia, Luigi Ciotti et le réalisateur italien Ermanno Olmi, ils appellent à  s’assurer que l’Exposition universelle ne réduise pas la nourriture à une « simple marchandise » et soit à l’inverse une formidable occasion pour rappeler à tous que c’est la « terre qui nous nourrit ».

Carlo Petrini Salonedelgusto

Carlo Petrini

Mais alors le Salon international du goût : un bon avant-goût de l’Expo 2015 ? Espérons-le au niveau des thématiques, du dialogue et de la convivialité. Toutefois, les deux évènements restent difficilement comparables par leur format : 5 jours pour le Salon international du goût, 6 mois pour l’Exposition universelle, des stands pour les producteurs / asso et acteurs au SDG, contre des énormes pavillons par pays ou par thème !

Nous espérons en tous les cas retrouver le même public et les même intervenants : des agriculteurs engagés, des experts, des consommateurs motivés, des bons vivants, des gourmands, des jeunes et des vieux, des femmes et des hommes venus du monde entier pour mettre le thème de la durabilité agricole et alimentaire au cœur de l’action citoyenne, politique et au cœur du dialogue culturel.


[1] Source : Communiqué de presse de Slowfood du 9 juin 2014

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

3 thoughts on “Reportage à Turin pour le Salon International du goût et Terra Madre 2014 : un avant-goût d’Exposition universelle 2015 ?

  1. Reply Maurizio déc. 12, 2014 %H:%M

    Interessante.. Dalla guida inviata ai partecipants di expo risulta che i prodotti offerti dovranno in una certa percentuale essere a kilometro 0 e seguiranno la stagionalità italiana..

  2. Pingback: Augurio per il 2015: un anno a favore del pianeta! #Expo2015 #Paris2015 #OSM

Leave a Reply