Rétrospective Salon de l’agriculture 2006-2016 : montée en puissance des enjeux de durabilité, crise agricole, innovation et politique

salon agriculture 2006 2016Et si on replongeait dans les dix dernières années du salon international de l’agriculture (SIA de son petit nom) ? Au-delà des anecdotes comme le fameux « Casse-toi, pauvre con », ce rendez-vous n’est pas seulement politique mais permet de voir en arrière-plan les enjeux et les évolutions qui marquent l’agriculture française. Et comme vous le verrez, des mots reviennent souvent « Europe – crise agricole – français – emploi – PAC – innovation », et surtout, la montée en puissance des notions de durabilité (bio, agroécologie, circuits courts, gaspillage alimentaire, OGM, énergie), au cœur de notre blog.

Bon voyage dans le passé ! Lucia

Source : capture du site officiel du salon

Source : capture du site officiel du salon

Salon de l’ agriculture 2016 : « l’ agriculture et l’alimentation citoyenne »

Et commençons par le commencement avec le salon de l’agriculture 2016. Le thème choisi pour le salon est « l’agriculture et l’alimentation citoyenne ». L’alimentation apparait pour la première fois dans le titre du thème principal du salon. Cela en dit long sur les débats et les évolutions qui sont en cours : la recréation d’un lien direct entre enjeux alimentaires et agricoles, le retour sur le devant de la scène du citoyen qui souhaite de plus en plus avoir son mot à dire sur ce qu’il trouvera dans son assiette et, par corrélation, dans les champs.

La crise agricole et les manières d’y faire face devraient bien entendu être au cœur du salon.

Source : site du SIA

Source : site du SIA

Salon de l’agriculture 2015 : « L’ agriculture en mouvement, pour mieux manger, pour préserver l’environnement avec l’innovation »

Logo_COP_21_Paris_2015Bon, nous sommes un an en arrière, vous devriez vous en rappelez ? A quelque mois de la COP21, le salon permet d’insister sur le fait que l’agriculture est aussi « en mouvement », en pleine transition pour faire face aux enjeux des changements climatiques et diminuer ses propres impacts. Le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll appelle de ses vœux une agriculture qui soit « utile à la planète ». Le programme valorise l’agroécologie, le « manger français » et les innovations techniques.

 Et comme en 2016 et la plupart des années précédentes, les agriculteurs interpellent les politiques en visite sur la crise agricole. En 2015, les interrogations portaient sur la mise en application de la nouvelle PAC (politique agricole commune) et ses impacts, la fin des quotas laitiers[1]. La confédération paysanne alertait sur le développement de ferme usine comme la « ferme des milles vaches »[2], interrogations toujours d’actualité aujourd’hui.

Salon de l’ agriculture 2014 : « L’ agriculture, produisons autrement »

Ce salon a mis en valeur les solutions technologiques et l’importance de la recherche pour répondre aux défis du secteur en particulier la compétition internationale croissante. L’agriculture doit apparaitre comme un secteur moderne, compétitif, à la pointe. Le débat sur la ferme usine et sur le modèle d’agriculture productiviste versus agriculture paysanne a aussi au cœur des discussions de l’édition 2014[3]. La FNSEA demandait par exemple une simplification des procédures pour ouvrir étendre des porcheries en débit des problèmes environnementaux associés.

La visite du Président de la République s’est passée sans grands à coup.

affiche sia 2013Salon de l’ agriculture 2013 :  « 50ème anniversaire »

Pour cette édition anniversaire, le « Made in France » était mis en avant. Mais surtout, le salon se tient quelques semaines après l’éclatement du scandale européen des lasagnes à la viande de cheval qui interrogent sur la sécurité alimentaire et les circuits suivis dans l’industrie agroalimentaire. François Hollande déclare lors de sa visite qu’il souhaite « à terme, qu’il y ait un étiquetage obligatoire sur les viandes qui sont insérées, introduites dans les plats cuisinés. »[4] Depuis l’étiquetage de la viande a été précisé en 2015 mais l’origine de la viande utilisée dans les plats préparés n’est pas obligatoire[5].

Salon de l’ agriculture 2012 : « Emploi, formation, métier, un job à la clé avec l’enseignement agricole »

Qui dit 2012 dit année de la présidentielle donc un salon de l’agriculture transformé en terrain de campagne électorale. Il est toutefois vraiment intéressant de se replonger dans les propositions des différents candidats concernant l’agriculture, allez jeter un peu coup d’œil au très bon article de l’Obs.

Le programme du salon met un peu moins un avant que les années suivantes les problématiques de développement durable  à l’exception de la notable valorisation du Plan Ecophyto 2018 adopté après le Grenelle visant à diviser par deux, si possible, l’usage de pesticides d’ici à 2018.

repas-gastronomique-unesco-Salon de l’ agriculture 2011 : « Agriculture et Alimentation, le modèle français »

Ce salon dont le thème porte sur le modèle français suit l’inscription en 2010 du repas gastronomique français sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le salon a déjà des airs de campagne électorale avec notamment une charge du Président Nicolas Sarkozy attaquant une récente campagne de France Nature Environnement (la campagne indiquant avec un panneau « Gros menteur » le fait que la loi n’impose pas l’étiquetage des viandes issues d’animaux nourris d’OGM).

Salon de l’ agriculture 2010 : « Recherche et Agriculture : Quels enjeux ? »

Un  pôle recherche est créé dans le salon et les innovations en matière agricole sont mises sur le devant de la scène.  Un espace sur les espèces bovines de conservation est par ailleurs présent.

Je n’ai pas trouvé grand-chose d’autre dans ma pêche aux informations.

Salon de l’ agriculture 2009 : « Produire mieux »

Encore ancrée dans le processus du Grenelle de l’environnement avec l’adoption d’une première loi la même année, le salon voit le lancement des Trophées de l’agriculture durable qui récompensent un exploitant agricole et une structure d’accompagnement pour leur démarche en faveur d’une agriculture plus durable.

Le salon est aussi marqué par l’inquiétude des agriculteurs sur la future refonte de la PAC. Dans cette perspective, le Président présente un projet de loi de modernisation de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

casse toi pauvre conSalon de l’ agriculture 2008 : « L’ agriculture au cœur de la vie »

2008 où l’année du fameux « Casse-toi, pauvre con » qui a malheureusement pris le pas sur bien des contenus plus liés à l’agriculture.

C’est aussi le salon où le président a annoncé que la France déposerait une candidature à l’Unesco pour permettre la reconnaissance de la gastronomie française comme patrimoine mondial. La refondation prévue de la PAC était aussi de tous les débats, de même que la grogne des agriculteurs toujours au menu[6].

Salon de l’ agriculture 2007 : « L’ agriculture, fournisseur de nouvelles énergies »

En 2007, le salon avait comme principal thème l’agriculture comme fournisseur d’énergie[7] avec au cœur des débats les biocarburants et les interrogations associées sur leur utilité / impact sur l’environnement / concurrence avec l’usage alimentaire des ressources agricoles.  Un débat aussi toujours d’actualité.

Le salon laissait aussi une place importante aux enjeux de durabilité avec une maison pédagogique pour présenter l’usage de matériaux naturels.

Salon de l’ agriculture 2006

delorean-38103_960_720

Il est intéressant de voir que les thèmes choisis pour l’édition 2006 par le ministère sont toujours d’actualité…je me répète, mais on voit qu’en dix ans de nombreux problèmes sont encore saillants.

Le salon de 2006 est marqué par une baisse de la fréquentation dans le contexte de la crise aviaire[8]. On note que le programme laisse très peu de place aux enjeux de développement durable, cela a bien changé depuis.

Notre voyage dans le temps fini ici :)


[1] Source : http://www.lepoint.fr/societe/hollande-inaugure-le-salon-de-l-agriculture-21-02-2015-1906786_23.php

[2] Source : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/video-cinq-choses-a-retenir-du-salon-de-l-agriculture_1656751.html

[3] Source : http://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/salon-de-lagriculture-la-51e-edition-ouvre-ses-portes-samedi-1948535

[4] Source : http://sosconso.blog.lemonde.fr/2013/02/25/plats-cuisines-comment-savoir-ce-quil-y-a-dedans/

[5] Source : http://www.huffingtonpost.fr/2015/04/01/origine-viande-nouvel-etiquetage-precis-union-europeenne_n_6982642.html

[6] Source : http://www.lefigaro.fr/politique/2008/02/22/01002-20080222ARTFIG00631-premier-salon-de-l-agriculture-pour-le-successeur-de-chirac-.php

[8] Source : http://www.lemonde.fr/vous/article/2006/03/05/le-salon-de-l-agriculture-a-enregistre-une-baisse-de-frequentation_747778_3238.html

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn