Restauration collective : comment et pourquoi passer au bio (local) ?

ristorazione collettiva Expo2015 organic local
La restauration collective est un levier majeur pour évoluer vers une alimentation et une agriculture plus durables. Plusieurs défis et enjeux y sont liés : la création de filières, le lien avec les territoires, le choix des produits (saisonnalité, proximité…). De nombreux participants à l’Expo universelle 2015 valoriseront leurs initiatives en la matière. En outre, l’offre de restauration des pavillons et de l’organisateur (Expo 2015) seront sous les projecteurs : d’où viendront les produits (de loin, de près, produits de l’industrie agroalimentaire, produits frais travaillés) ? Seront-ils bio ? Comment seront-ils emballés ? Seront-ils de saison ? Quelle sera leurs qualités nutritionnelles ? L’Expo 2015 a ainsi transmis à l’ensemble des pays participants des lignes directrices pour acheter plus « durable », qui prennent en compte l’offre de restauration. Ces lignes conseillent (et non pas obligent) l’adoption d’un pourcentage de produits bio, la prise en compte de l’origine des produits, la préférence pour ...

Interview de Paola : gestion collective des biens communs et durabilité dans l’agriculture : l’exemple des « universités agraires » en Italie

università agraria gestione collettiva expo2015
Pour répondre à la question qui sera posée lors de la prochaine exposition universelle « Est-il possible d’assurer à toute l’humanité une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ? » il faut également interroger notre mode de gestion des ressources naturelles, en particulier des ressources agricoles. Pas seulement sur les méthodes  de culture (agricultures intensives, bio…) mais aussi sur le mode lui-même de gestion : privée, publique, ou autre ? Et pourquoi ? Très vite se pose la question de la meilleure gestion pour les biens communs. J’ai rencontré Paola V.e.r.d.o.l.o.t.t.i en septembre 2014 à l’occasion d’une conférence sur le thème de la « gestion collective du territoire et de la sécurité alimentaire » organisée à Rome dans le cadre du Giro del Gusto par le Pavillon Suisse. Paola travaille justement sur la question de la gestion collective de ressources naturelles à travers l’exemple, des « universités agraires » en Italie. Les universités agraires correspondent « à un mode de gestion ...

Le potager dans la poche: la technologie, instrument de durabilité agricole et alimentaire ?

Orto in tasca
Interview d’Eva de Marco de « L’Orto in Tasca », application italienne pour Smartphone de géolocalisation des producteurs et entreprises de denrées agricoles et produits alimentaires locaux. Il y a quelque temps, j’ai découvert via Facebook, un projet intéressant : l’Orto in Tasca (en français, le potager dans la poche), une application pour Smartphone de géolocalisation des producteurs et magasins de produits locaux.Curieuse d’en savoir plus sur cette initiative, j’ai contacté la fondatrice de ce projet pour lui proposer une interview. S’en est suivie un échange très sympathique via Skype où j’ai découvert que la technologie peut être un instrument utile de promotion de la durabilité même dans le secteur agricole. Si le fait de manger local / bio / solidaire est de plus en plus valorisé, et sera par ailleurs un des thèmes développés par de nombreux pavillons lors de l’Exposition universelle 2015, concrètement  y arriver est une toute autre chose…surtout quand ...